DOIT-ON PLACER BÉBÉ SUR LE VENTRE POUR JOUER?

26 JANVIER 2015

AVEC L’ARRIVÉE D’UN NOUVEAU-NÉ À LA MAISON, PLUSIEURS QUESTIONNEMENTS SURVIENNENT. DOIT-ON METTRE BÉBÉ SUR LE VENTRE EST UNE QUESTION QUI REVIENT SOUVENT.

Depuis la recommandation de « Dodo sur le dos », l’incidence de la mort subite du nouveau-né a diminué de 40 %1. Cependant, plusieurs parents s’inquiètent maintenant de placer leur enfant sur le ventre pendant ses moments d’éveil. Ce manque au niveau du temps sur le ventre peut contribuer par exemple, à des retards moteurs plus précoces et une plagiocéphalie. À long terme, cela peut affecter le développement global de l’enfant dans ses habiletés à apprendre à attraper des objets, à ramper et marcher à quatre pattes, à se tenir debout et à marcher.

Il est important de commencer à mettre bébé sur le ventre dès sa naissance … suite de l’article

Définition de la chiropraxie dans son dictionnaire officiel !

Un grand pas en avant pour la chiropraxie, l’académie de médecine intègre sa définition dans son dictionnaire officiel ! Elle rectifie par ailleurs la définition d’une manipuation vertébrale, la rendant spécifique à la chiropraxie :

liens vers les publications officielles : chiropraxiemanipulation vertébrale

chiropraxie n.f.

chiropractic

Méthode thérapeutique consistant en diverses manipulations manuelles sur les articulations, principalement la colonne vertébrale et se proposant de remédier à certaines affections de l’appareil locomoteur et parfois viscérales.

La chiropraxie a été proposée aux Etats Unis, presque à la même époque que l’ostéopathie, par Daniel David Palmer (1845-1913) qui imagina cette technique après avoir prétendument guéri un sourd par une simple manipulation vertébrale, et en avoir attribué l’effet à la correction d’une «subluxation vertébrale» responsable de la maladie. Suivant sa théorie, cette subluxation intervient en comprimant les nerfs; les fonctions chimiques et physiques de l’organisme humain sont contrôlées par l’énergie vitale transmise par le système nerveux; la correction des anomalies vertébrales permet de supprimer les interférences des courants nerveux et de rétablir dans les nerfs un courant électrique normal, nécessaire à la concentration des solutions tissulaires. Le côté spirituel est évoqué par Barlett Joshua Palmer: le corps humain est le temple de Dieu; chaque cellule cérébrale envoie son message par un câble, la fibre nerveuse, qui aboutit à un

récepteur, la cellule tissulaire. En fondant son école, Daniel D.Palmer insiste sur l’orientation scientifique qu’il souhaite lui donner notamment par l’étude approfondie de l’anatomie, ce que confirme le livre de Mabel H. Palmer. Au terme de leur formation, identique à celle que dispensent les écoles de médecine, mais avec l’application des théories de Palmer et l’interdiction de prescrire des médicaments, les étudiants ont le titre de docteur en chiropratique (CD). Certains y ajouteront PhD, après avoir passé une thèse d’université.

A partir des Etats Unis, l’ostéopathie et la chiropratique se sont considérablement développées en Europe, en commençant par l’Angleterre, avec une préférence du monde anglo-saxon pour les chiropraticiens, jugés plus scientifiques, alors que l’ostéopathie devenait de plus en plus populaire en France.

La première reconnaissance officielle de la chiropraxie intervient avec l’article 75 de la loi du 4 mars 2002: «L’usage professionnel du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l’ostéopathie ou à la chiropraxie délivrée par un établissement de formation agréé par le ministre chargé de la santé dans  des conditions fixées par décret».

Il faut attendre le décret du 7 janvier 2011 en application de la loi pour que soient précisés les actes et les conditions d’exercice de la chiropraxie:

-Article 1 – Les praticiens justifiant d’un titre de chiropracteur sont autorisés à pratiquer des actes de manipulation et mobilisation manuelles, instrumentales ou assistées mécaniquement, directes et indirectes, avec ou sans vecteur de force, ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles de l’appareil locomoteur du corps humain et de leurs conséquences, en particulier au niveau du rachis, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ils exercent dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.

Ces actes de manipulation et mobilisation sont neuro-musculo-squelettiques, exclusivement externes. Ils peuvent être complétés par des conseils ou des techniques non invasives conservatrices et non médicamenteuses à visée antalgique.

-Article 2 – il précise les conditions dans lesquelles un chiropracteur non médecin doit orienter son patient vers un médecin.

-Article 3 –

I – Le praticien justifiant d’un titre de chiropracteur ne peut effectuer les actes suivants: 1° manipulation gynéco-obstétricale – 2° touchers pelviens

II – Après un diagnostic établi par un médecin attestant

l’absence de contre-indication médicale à la chiropraxie, le praticien justifiant d’un titre de chiropracteur est habilité à effectuer les manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois.

III – Les actes de manipulation du rachis cervical sont réalisés, par le praticien justifiant d’un titre de chiropracteur, sous réserve des restrictions prévues en annexe.

IV – Les dispositions prévues aux points I à III ci-dessus ne sont pas applicables aux médecins ni aux autres professionnels de santé lorsqu’ils sont habilités à réaliser ces actes dans le cadre de l’exercice de leur profession de santé et dans le respect des dispositions relatives à leur exercice professionnel.

-Les articles 4 à 16 précisent les conditions d’acquisition et d’usage du titre de chiropracteur tant pour les ressortissants français que pour les ressortissants d’un état membre de l’Union Européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Une annexe au décret du 7 janvier 2011 spécifie les circonstances dans lesquelles une manipulation ou une mobilisation cervicale ne doit pas être pratiquée en chiropraxie.

Le décret du 20 septembre 2011 « relatif à la formation des chiropracteurs et à l’agrément des établissements de formation en chiropraxie» et l’arrêté du 24 mars 2014 «relatif

aux dispenses d’enseignement susceptibles d’être accordées en vue de la préparation au diplôme permettant d’user du titre de chiropracteur», complètent cette réglementation.

chiropraticien, chiropracteur

Biblio. – Thérapies complémentaires – acupuncture, hypnose, ostéopathie, tai-chi – leur place parmi les ressources de soins – rapport 13-04 de D. Bontoux, D. Couturier, C-J. Menkès au nom d’un groupe de travail, devant l’Académie Nationale de Médecine le 5 mars 2013 – Bull.Acad. Natle Méd., 2013, 197,n°3, 717-757

Étym.  gr. kheir: main; praxis: action, mouvement

manipulation n.f.

manipulation

Manœuvre thérapeutique consistant à mobiliser passivement une articulation enraidie ou douloureuse.

En chiropraxie la manipulation consiste en un geste rapide du praticien appliquant à une articulation visée une impulsion de haute vélocité et de faible amplitude. Elle est délivrée en un point déterminé, aux caractéristiques (sens, direction, amplitude) parfois représentables par un vecteur et choisies en tenant compte de l’état articulaire. La manipulation a pour effet un mouvement articulaire passif, contrôlé, forcé, rapide, atteignant l’espace dit paraphysiologique.

Étym. lat. manipulus: poignée

manipulation vertébrale l.f.

vertebral manipulation

Technique manuelle de mobilisation accompagnée, mais non

brutale, de certaines articulations vertébrales, jusqu’à la limite de leur jeu naturel dans le traitement de certaines lombalgies et radiculites.

La Chiropraxie et les Seniors

How-Can-Chiropractic-Help-People-Age-Well

Senior Couple In Fitness Clothing Running Along Beach

 Nous vivons de plus en plus âgés. Il est donc essentiel de favoriser sa santé ! Avec l’âge, les os s’usent, les articulations perdent de leur souplesse, les muscles fondent… Cumulés, ces phénomènes affectent progressivement la mobilité et l’autonomie de chacun.  Face au vieillissement, la chiropraxie apporte des réponses spécifiques. En s’appuyant sur votre historique de santé, sur l’imagerie médicale et sur une évaluation complète de vos fonctions locomotrices, le chiropracteur développe un plan de traitement adapté à votre degré d’ostéoporose ou d’arthrose, le cas échéant. Le traitement chiropratique vise à restaurer la mobilité articulaire et à réduire la douleur améliorant ainsi significativement votre qualité de vie.

 

La chiropraxie et les Adultes / Actifs

 

          Le stress au travail , le maintien de mauvaises postures, le port de charges lourdes font partie de notre quotidien et nous n’y faisons pas toujours attention. Ces événements peuvent mener à des douleurs articulaires, musculaires ou neurologiques qui se manifesteront de différentes façons .. Ces

symptLes soins chiropratiques aident à retrouver l’équilibre dont le corps a besoin pour mieux s’adapter aux situations stressantes de tous les jours. Il en résulte un meilleur sommeil, une plus grande concentration, une diminution de la nervosité. Le chiropracteur agira en Curatif et en préventif.

     Votre chiropracteur sera peut-être amené à vous donner des conseils d’aménagement de votre lieu de travail ou des exercices spécifiques pour vous aider à récupérer plus rapidement de vos douleurs.traitement_chiro_travail

 

La chiropraxie et les Femmes Enceintes

Consultation chiro feme enceinte

Quelques motifs de consultations de la femme enceinte en chiropraxie : 

  • Sciatique de grossesse
  • Cruralgie de grossesse
  • Nausées, vomissements
  • Reflux gastro œsophagiens
  • Ballonnements 
  • Constipation
  • Douleurs articulaires, Hyperlaxité
  • Migraines
  • Vertiges
  • Dorsalgies, Cervicalgies
  • Névralgies intercostales

 

 

Quelques explications : 

Durant laChiropractic-care-and-pregnancy grossesse, le corps de la femme doit faire face à de nombreux changements posturaux, hormonaux et physiologiques.  le bassin est soumis à rude épreuve : Il doit supporter le bébé qui essaye de se créer de l’espace dans l’utérus, exerce des pressions qui peuvent entraîner des torsions et compromettre la mobilité du sacrum, et de la sphère pelvienne.

Lors des 2ème et 3ème de grossesse, le poid du foetus augmente,  la cambrure ou lordose lombaire s’accentue, cela peut  provoquer des douleurs localisées au niveau du bassin et des lombaires.
La relaxine, hormone nécessaire de la grossesse, favorise une laxité importante des ligaments et des articulations ainsi qu’un ralentissement de certaines fonctions du corps comme le ralentissement de la sphère digestive.
Des désagréments au quotidien apparaissent, tels que  nausées,  aigreurs, douleurs  thoraciques dues à l’augmentation du volume mammaire, des tensions au bas ventre, des crampes musculaires, une fatigue générale, de l’anxiété…

La chiropraxie offre des soins naturels et complémentaires au suivi obstétrical tout au long de la grossesse.  Alors que la prise de médicaments doit être envisagée avec la plus grande prudence, elle permet de lutter efficacement et naturellement contre la douleur . Les soins visent à éliminer les dysfonctionements par des ajustements chiropratiques, réalisés à l’aide de légères pressions précises et indolores. Ils ont pour but de restaurer la mobilité  des articulations et ainsi  rétablir l’alignement du bassin et maintenir la souplesse et l’harmonie de la colonne vertébrale. Les ajustements chiropratiques contribuent également à la bonne position du fœtus dans l’utérus et donc à un accouchement plus facile.

Après l’accouchement, votre chiropracteur rééquilibre votre bassin et votre posture pour prévenir les douleurs dorsales qui peuvent persister.

Technique Chiropratique Webster, pour favoriser la position du foetus et diminuer les tensions au niveau du sacrum
Technique Chiropratique Webster, pour favoriser la position du foetus et diminuer les tensions au niveau du sacrum

La Chiropraxie et les Enfants

Croissance, apprentissage de la marche, mauvaises postures, chutes, sac trop lourd… Autant de raison pour l’enfant de ressentir des douleurs du dos ou des articulations. Consulter un chiropracteur une foi par an pendant sa croissance lui permettra  de mieux se tenir, d’avoir plus confiance en son corps et de grandir dans des conditions optimales !





Motifs de consultation :

Pédiatrie Auterive

  • mal de dos
  • torticolis
  • mauvaise posture
  • otites, sinusites, angines à répétition
  • reflux gastro œsophagiens
  • blessure au sport
  • énurésie, pipi au lit
  • hyperactivité, troubles de la concentration, nervosité

 

 

La Chiropraxie et les Nouveaux-Nés


Coliques, RGO bébé Auterive
Si la naissance est le moment le plus incroyable de la vie, elle est aussi  source de tensions pour le corps de votre enfant. Un travail prolongé, une compression excessive du crâne lors de l’expulsion, l’utilisation d’instruments, le recours à une césarienne sont autant de raisons qui peuvent amener votre enfant à présenter des dysfonctionnements au niveau de son crâne, de sa mâchoire, ou de sa colonne vertébrale. Ceux ci peuvent avoir des répercussions sur sa qualité de vie (  sommeil, digestion), et sur sa croissance. Avec des techniques adaptées et très douces, votre chiropracteur détectera et corrigera la plupart de ces troubles, afin que votre enfant démarre dans les meilleures conditions !

Motifs de consultation fréquents :

  • Coliques
  • Reflux Gastro Oesophagiens (RGO)
  • constipation,
  • troubles du sommeil
  • difficultés à la tété
  • pleurs incessants, inexpliqués
  • torticolis  
  • plagiocéphalie (« tête plate »)

NB : Consulter un chiropracteur ne doit pas se substituer à une visite chez le pédiatre. Cette dernière est nécessaire et l’approche chiropratique en est parfaitement complémentaire.

La chiropraxie et les sportifs

médecin sport auterive

Aller plus vite, plus haut, plus longtemps, …se dépasser !

La pratique d’un sport, en amateur ou à haut niveau, entraîne des sollicitations musculaires et articulaires importantes. La répétition de gestes techniques, les efforts intenses durant les entraînements ou les compétitions, peuvent amener le corps jusqu’à ses limites physiologiques et mécaniques. Ces contraintes provoquent des dysfonctionnements de votre appareil locomoteur parfois imperceptibles car indolores qui peuvent conduire à une baisse de performance ou une blessure.

Etant très attachée à ma pratique sportive, je sais combien il est important de recevoir une prise en charge adaptée au geste sportif, à la fréquence des entraînements, et aux objectifs de la saison. C’est ce à quoi je m’applique avec chacun de mes patients sportifs.

_MG_0529 bis 12939519_10209133531634723_241106919_n _MG_0519

Rôle du chiropracteur chez le sportif :

De nombreux sportifs de haut-niveau et des équipes professionnelles ont recours à la Chiropraxie, pour optimiser le fonctionnement de leur corps et réduire la fréquence de leurs blessures. Le chiropracteur accompagne les sportifs afin d’augmenter leur performance. Il joue sur différents aspects, il :

  • assure des performances articulaire et musculaire maximales
  • optimise la qualité des appuis, de la proprioception et de la coordination
  • soulage les douleurs liées à la sur utilisation de certaines articulations ou muscles,
  • traite la plupart des blessures liés au sport

Le traitement chiropratique régulier des sportifs permet de diminuer les temps de récupération après l’effort ou après une blessure

Motifs de consultation les plus fréquents :

  • chiropraxie performance
    pathologies du sportif et chiropraxie

    Tendinites ( achille, genou, coiffe des rotateurs, moyen fessier)

  • tennis/golfer elbow
  • Pubalgie
  • Syndrome de l’essuie glace
  • Bursite (sous acromiale, ischiatique, du moyen fessier )
  • syndrome fémoro-patellaire
  • manque d’équilibre
  • manque de coordination
  • Entorses à répétition
  • fasciite plantaire

Ces sportifs traités par un chiropracteur :

Sportifs : Serena Wiliams, Usain Bolt, Roger Federer, Tiger Woods, Michael Jordan, lance Armstrong, Arnold Schwarzeneger, Bradley Wiggins, Andy Murray
Equipes : Milan AC football, 30 équipes de basket de NBA

6862089
« Aussi loin que je me souvienne,j’ai toujours vu un chiropracteur. c’est aussi important pour mon entrainement que de travailler mon swing. »
mj
« depuis que je consulte en chiropratique, j’ai fait un bond en avant, tant physiquement que mentalement.  » Michel Jordan
 "La chiropraxie me donne la flexibilité necessaire pour rester dans le jeu ! "
« La chiropraxie me donne la flexibilité nécessaire pour rester dans le jeu ! « 
Le sprinter le plus titré de la planète, Usain Bolt, en plein ajustement chiroratique
Le sprinter le plus titré de la planète, Usain Bolt, en plein ajustement chiroratique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tennisman Andy Murray souffrant de l'épaule se fait ajuster en plein match., et gagne.
Le tennisman Andy Murray souffrant de l’épaule se fait ajuster en plein match., et gagne.

Tous confient leur outil de travail –leur corps– aux mains expertes d’un chiropracteur, pour mettre toutes les chances de performance de leur côté !

Depuis 2010 et les Jeux Olympiques de Vancouver, les chiropracteurs sont présents auprès des autres professions médicales pour assurer des soins aux athlètes.